Et si l'humain devenait le futur de la tech ?